Le chien, notre collaborateur !

L’unique bonne façon de s’occuper d’un chien est d’établir une relation gagnant-gagnant.

Cela nécessite du temps. Une relation (comme une relation entre humains) mérite d’être enrichie pour se développer harmonieusement. Vous ne laisseriez pas un enfant seul, livré à lui-même, tous les jours, n’est-ce pas ?

Votre chien a les mêmes besoins. Il doit occuper son esprit, grandir, développer son intelligence, emmagasiner les expériences nouvelles.

Je vous propose d’éveiller votre chien pendant vos absences.

Le chien collabore s’il y trouve un intérêt.

le chien collabore

Comprendre le mental de votre chien.

Faire « obéir » un chien par la contrainte et sans faire appel à sa collaboration ne donne pas de bons résultats. Le chien finit par obéir par peur et son état émotionnel va se dégrader. Il est donc important d’adhérer à la philosophie du gagnant-gagnant. Dans le meilleur des cas, la mère de votre chien lui a enseigné les codes d’une communication intraspécifique. Pour autant, votre chien doit maintenant vivre dans un monde d’humains. Il s’en remet donc à vous. Mais votre profession ne permet pas toujours de lui consacrer beaucoup du temps. Les moments que vous passez avec lui se réduisent à des balades, des jeux, des câlins. A quel moment votre chien réfléchit-il ? A quel moment se pose-t-il des problèmes ?

Berger blanc suisse

Le chien a un réel besoin de travailler.

Il est primordial pour votre chien d’occuper ses méninges. Même s’il n’est pas destructeur et semble accoutumé à la solitude, il n’est pas dans son ADN, d’attendre seul à ne rien faire. Si votre profession vous amène régulièrement à quitter le domicile et que personne ne s’occupe vraiment de votre compagnon (si ce n’est le nourrir et le sortir), alors, vous ne lui offrez pas le meilleur.

Il est temps de lui proposer autre chose : des activités ludiques et cognitives, du travail de surface (flair), des jeux de recherche, casse-tête etc. Toutes ces occupations ont le mérite de développer son intelligence, d’occuper et structurer son temps mais aussi de l’éduquer par des biais extrêmement positifs.

Le chien apprend en jouant.

Je m’occupe de votre chien, je l’éduque, je développe son intelligence, je structure son temps. Renseignez-vous.